Après l'orientalisme. L'Orient créé par l'Orient par François POUILLON

Après l'orientalisme. L'Orient créé par l'Orient par François POUILLON

Titre de livre: Après l'orientalisme. L'Orient créé par l'Orient

Auteur: François POUILLON

Broché: 571 pages

Date de sortie: October 13, 2011

ISBN: 2811105433

Éditeur: Karthala

Après l'orientalisme. L'Orient créé par l'Orient par François POUILLON est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

François POUILLON avec Après l'orientalisme. L'Orient créé par l'Orient

Venant à la suite du Dictionnaire des orientalistes de langue française (Karthala, 2008), ce recueil de textes, issus d'un colloque réuni à l'EHESS et à l'IMA en juin 2011, en constitue tout à la fois la conclusion synthétique, l'épilogue et le complément. Après avoir tenté, à travers un millier de notices biographiques, de cartographier le vaste territoire de l'orientalisme par une approche dispersée de ses acteurs, de ses institutions et de ses réseaux, il nous fallait élaborer un bilan historique des débats qu'il a suscités, mais aussi inventorier les traces qu'il a laissées dans les sociétés actuelles. Pour statuer sur les mises en cause et les déconstructions dont il a fait l'objet, de la décolonisation aux postcolonial studios, nous sommes allés chercher des pièces à conviction aussi bien dans l'orientalisme classique que dans ses métamorphoses les plus récentes. Il convenait également de procéder à un décentrement de la question ; à ce titre, l'examen des diverses formes qu'a prises l'orientalisme intérieur propre aux divers empires orientaux - ottoman, soviétique ou chinois par exemple - offre un renouvellement suggestif des approches. Il en va de même de l'analyse des réappropriations de l'orientalisme opérées par les "Orientaux", dont il nous importait de montrer qu'ils ont été, et sont encore, des acteurs dont les contributions ne sont pas seulement de l'ordre de la récusation mais procèdent aussi de logiques d'acclimatation ou de patrimonialisation.