Dictionnaire de la méchanceté: Beaux livres (L INCONNU) par Christophe Regina

Dictionnaire de la méchanceté: Beaux livres (L INCONNU) par Christophe Regina

Titre de livre: Dictionnaire de la méchanceté: Beaux livres (L INCONNU)

Auteur: Christophe Regina

Broché: 384 pages

Date de sortie: November 7, 2013

Éditeur: Max Milo Editions

Dictionnaire de la méchanceté: Beaux livres (L INCONNU) par Christophe Regina est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Christophe Regina avec Dictionnaire de la méchanceté: Beaux livres (L INCONNU)

« Plus réussi est le méchant, plus réussi sera le film. »
Alfred Hitchcock

« Le crime assiège sans cesse l’homme le plus vertueux ; chaque instant qu’il vit, il est prêt à devenir la proie du méchant ou méchant lui-même. »
Jean-Jacques Rousseau, La nouvelle Héloïse

Qu’est-ce que la méchanceté ? La philosophie, la sociologie, l’ont conceptualisée et l’ont déclinée sous ses multiples formes. La littérature, l’histoire, le cinéma, l’art dans toutes ses disciplines regorgent de personnages cruels et cyniques, à la fois fascinants et terrorisants. Mais personne jusque-là n’en a offert un panorama.
Le Dictionnaire de la méchanceté propose au lecteur, à travers 169 notices rédigées par 80 spécialistes des sciences humaines et sociales, une variété de portraits historiques (Catherine de Médicis, César Borgia, Marie Tudor…), fictifs (la Marquise de Merteuil, Tatie Danielle, Voldemort…) ou mythologiques (Médée, Circé, Mélusine…), ainsi qu’une redéfinition des concepts liés à la méchanceté (tyrannie, perversité, cruauté…).
Travail passionnant et accessible à tous, où l’iconographie classique rencontre le cinémascope et le dessin contemporain, Le Dictionnaire de la Méchanceté nous invite à une introspection globale, à une immersion dans les affres de la noirceur des âmes.


Christophe Regina est docteur en histoire moderne et chercheur associé à l'UMR 7303 TELEMME-MMSH. Il enseigne actuellement à Aix-Marseille Université en qualité d'ATER.
Ses travaux portent notamment sur le rapport des femmes à la violence au XVIIIe siècle, la criminalité, la sociabilité urbaine, les liens entre littérature et droit et les gens de justice et leur formation.
Il est co-auteur de Lucifer au couvent. La femme criminelle et l’institution du refuge au siècle des Lumières, avec Philippe Gardy (CNRS-LAHIC, 2009). Il a co-dirigé avec Lucien Faggion : La violence. Regards croisés sur une réalité plurielle (CNRS Éditions, 2010). On lui doit également l’essai La violence des femmes. Histoire d'un tabou social (Max Milo, 2011).

Maître de conférences HDR en histoire moderne à l'Université d'Aix-Marseille, Lucien Faggion est spécialiste du XVIe siècle et membre du laboratoire Telemme (Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme). Ses recherches portent sur l'histoire sociale de l'Italie à l'époque moderne, la justice, les Italiens hors d'Italie, Venise et la Méditerranée. Il est l'auteur de plusieurs travaux publiés ou en cours de publication qui se rapportent à la violence, à la négociation, à la justice. Il a codirigé avec Christophe Regina, La violence. Regards croisés sur une réalité plurielle (Paris, CNRS Éd., 2010) et, avec Laure Verdon, Rite, justice et pouvoirs, France-Italie, XIVe-XIXe siècle (Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2012).